Gusanos de Maguey fritos

Les avez-vous déjà goûté? Les goûteriez-vous?

Le ver de Maguey, également appelé Chinicuile est un parasite de l’agave. On le retrouve notamment dans les bouteilles de Mezcal. Cet insecte est aussi utilisé dans la cuisine mexicaine. Une de ces préparations est de le servir frit accompagné de guacamole, de tomates, de piment mais aussi de tortillas pour le manger en tacos. Mmm. C’est de cela que nous allons nous intéresser aujourd’hui.

Il y a une semaine de cela, j’ai passé deux jours à Tlaxcala, en partie pour passer le grito, mais également pour visiter la région. Peu avant d’aller au grito, nous sommes allés, moi, ma copine, sa cousine ainsi que son copain dans une pulqueria de Tlaxcala près de l’église afin de manger et picoler un peu.

¿Lo has probado? ¿Lo probarias?

El gusano de Maguey, también llamado Chinicuile es un parásito del agave. Para los borrachos, es el que se encuentra en las botellas de Mezcal. Este insecto también se utiliza en la cocina mexicana. Una delas recetas es servirlos fritos acompañados de guacamole, tomate, Chile ancho, también de tortillas para comerlos en tacos. Mmm. Esto es de lo que hablaremos hoy.

Hace una semana pasé dos días en Tlaxcala, en parte para pasar el grito, sino también para visitar la región. Poco antes de ir al grito, nos fuimos, yo, mi novia, su primo y su novio en una pulqueria de Tlaxcala cerca de la Iglesia a comer y tomar un poco.

photo de la pulqueria, qui ne lui rends pas hommage ( C’est très joli en vrai)

La cousine de Claudia me montre alors sur le menu d’un restaurant dans la rue, le plat suivant :  gusanos de maguey, et me demande si je les ai déjà « probaste ». Je lui réponds que non, mais que ca m’intéresserait. Ce n’est pas tous les jours qu’on vous propose de goûter des vers grillés. J’avoue que si les vers étaient vivants ou crus, cela aurait été surement une autre histoire… quoique après quelques verres de pulque

La prima de Claudia me mostro en el menú de un restaurante, en la calle, el plato siguiente: gusanos de maguey y me pregunto si ya les habia probado. Respondo que no, pero que sonaba interesante. No todos los días  se me ofrece  gusanos a la plancha. Confieso que si  los gusanos estaban vivos o crudos, esto hubiera sido seguramente otra historia… pero después de unos pulques…

 

verres de pulque sur une nappe avec des fruits

Enfin, une heure après, le temps de boire du pulque, faire un tour des restaurants de la ville et sur le conseil d’un habitant, nous retournons à la Pulqueria, très jolie d’ailleurs, intérieur rustique, bien entretenue et décorée. Nous commandons un litre de Pulque saveur je ne sais plus (70pesos), qui va s’avérer très bon, bien servi et nettement moins cher que ce que j’ai pu voir à la capitale (50 pesos le verre). Totalement différent de mon expérience précédente, le pulque me donne l’impression de boire un yop bien alcoolisé (ne tentez pas l’expérience chez vous) et qui va d’ailleurs me monter un peu,beaucoup au cerveau. Surtout à la fin de la bouteille. Avec cela, nous entamons les Gusanos de Maguey. Miam.

Finalmente, una hora después , el tiempo de  beber pulque llego. No sin antes un recorrido para conocer los restaurantes de la ciudad y desde el consejo de un residente, volvemos a la Pulqueria. El interior rústico, bien mantenido , decorado, muy bonito por cierto. Pedimos un litro de Pulque de sabor  no recuerdo ahora  (70 pesos), que va a resultar muy bueno, bien servido y significativamente más barato que lo que pude ver en la capital (el vaso a 50 pesos). Totalmente diferente a mi experiencia anterior, el pulque me da la impresión de ser un Yogurt bien alcohólizado (no intente la experiencia en un yogurt de verdad) y que también llegara al cerebro. Especialmente al final de la botella (o del litro). Con esto, empezamos los Gusanos de Maguey. Yum.

Le plat de Gusanos, servi avec le guacamole et la petite sauce qui va avec (très bonne d’ailleurs)

Frits, les vers ont l’air appétissants, l’aspect n’est pas repoussant, on dirait des sortes de grosses chips bien dorées. Après, je pense qu’il ne vaut mieux ne pas trop s’attarder sur ce point et ne pas trop les observer. J’en choisis un qui me parait sympathique, ni trop gros, ni trop petit (pour ne pas faire ma chochotte sans non plus prendre trop de risque) et le mets dans ma bouche, ca croustille, ca un peu le goût d’huile et de chicharron, une sorte de chips en fait, c’est craquant, comme un 3D’s…c’est bon, c’est même très bon. Une rasade de pulque, un deuxième gusano..J’aime bien. On tente un tacos.

Una mirada en los Gusanos y parecen apetitosas (ricos), la apariencia no es repulsiva, parece como chips doradas. Después de eso, creo que es mejor de no  insistir demasiado sobre este punto. He seleccionado uno que parece simpático, no demasiado grande o demasiado pequeño (para no tomar demasiado riesgo) y lo  pase en mi boca, chip…. chip….chip.., el sabor es un poco a aceite y chicharrón, es crujiente, como unos doritos 3D … es bueno, incluso es muy bueno. Un trago de pulque, un segundo gusano…Me gusta. Intentamos un Taco.

des crottes de chats, ah non, des gusanos.

Dans la tortilla, on mets entre 3 à 6 vers, dépendant de leur taille et de la consistance que l’on veut donner au tacos, on rajoute, un peu de guacamole si on aime, et de la sauce, voir un piment qui arrache la gueule, car les piments séchés de cette pulqueria sont assaisonés, ce n’est pas mon problème. j’aime quand c’est relevé.

Et bien, le résultat est que la saveur du gusano s’associe bien avec le guacamole et la sauce qui relève l’ensemble. J’ai beaucoup aimé. Le plat va se finir bien vite, on l’a partagé à quatre, car oui, le plat n’est pas offert, et si je ne trompe coûte 250 pesos.

Enfin, je ne regrette pas d’avoir essayé, c’est une très bonne découverte. Une fois de plus, j’insiste sur le fait que l’aspect n’est pas répugnant et qu’il n’y a pas d’arrière goût. Cela me paraît même plus facile que de manger certaines de nos spécialités françaises (langue de boeuf, escargots, huîtres). Prochaine étape, les chapulines, sauterelles grillées :)

En una tortilla, ponga entre 3 a 6 gusanos, dependiendo de su tamaño y la consistencia que desee dar el Taco, puede agregar si lo desea, un poco de guacamole y salsa, y de vez en cuando un chile que arranca la resaca, porque este pulqueria, me gusta cuando esta fuerte.

Bueno, el resultado es que el sabor del gusano se asoció bien con el guacamole y la salsa. Me encantó. El plato se acabara pronto, lo compartimos entre cuatro, ya que el plato no es barrato, cuesta como 250 pesos.

Al final, no me arrepiento de haberlos probado, es un descubrimiento muy bueno. Una vez mas, insisto en el hecho de que el aspecto no es repugnante, y que no hay ningún disgusto en el mismo. Esto parece ser incluso más fácil que comer algunas de nuestras especialidades de francés (lengua de buey, caracoles, ostras). Siguiente paso, chapulines :)

Plan rapproché sur les petites bestioles

 

Et vous, quel est le plat mexicain le plus étrange que vous avez goûté? Avez-vous aimé? Le conseilleriez-vous?

Y tú, ¿cuál es el plato mexicano la más extraña que ha probado? ¿Te gustó? ¿Le recomendaría?

Alexandre, 26 ans, directeur artistique et artiste photographe francais. Je vis au Mexique depuis le 14 septembre 2011, dans le D.F, Mexico city.

Author: alexspectror

Alexandre, 26 ans, directeur artistique et artiste photographe francais. Je vis au Mexique depuis le 14 septembre 2011, dans le D.F, Mexico city.

Share This Post On

5 Comments

  1. Vous avez déjà fait un pas en mangeant des ver de maguey. Maintenant il faut gouter aux chapulines et plus tard je vous invite à manger des jumiles ou chumiles. Vous les trouverez pas loin de Cuernavaca, à Yautepec, Mor. ou aussi à Taxco, Gro.
    Moi je les ai mangés à Yautepec, dans le marché, et ils étaient vivants. Je crois qu’à Taxco ils sont servis cuits ou alors façonnés en sauce. Le gout m’a rappelé celui des oursins de mer (l’iode).

    Il est vraiment cool le site. L’idée est simple mais il fallait y penser.

    Post a Reply
  2. Bon, on peut tout essayer ! j’ai goûté aux chapulines sans aimer, sans vomir non plus ; en Afrique j’avais goûté de gros vers blancs en sauce, mais je ne m’étais pas régalé. Je préfère un truc vraiment dégueu, produit en gavant un malheureux canard avec un entonnoir jusqu’à ce qu’il attrape une cirrhose : le foie gras, miam ! tout est question de culture
    à propos des jumiles crues, qui sont des punaises des bois, je n’ai pas trop envie d’essayer car ces insectes voisins des cigales me sont sympathiques

    Post a Reply
  3. J’ai goûte les chapulines dans un bar de la Zona Rosa, c’est pas mal, ça remplace plutôt bien les cacahuètes, ça donne soif pareil en tout cas :)

    Où peut on goûter les vers de maguey à Mexico city ?
    Merci !

    Post a Reply

Répondre à alexspectror Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>