MIKASA : le supermarché japonais

En cette matinée ensoleillée, je décide de me rendre au supermarché japonais afin de refaire mon stock de thé vert. En plus, ce n’est pas très loin, et puis de chez moi c’est accessible à pied, l’occasion d’une promenade.  La lumière est belle. Le paysage photogénique. C’est parti pour une session de photos urbaines.

Sur Mazatlán, belle avenue ombragée de la Condesa, on trouve notamment les glaces Roxy (nevería Roxy), une affaire familiale qui marche très bien. On aimera – ou pas – les voitures de collection garées à l’entrée.

Les glaces Roxy sont réputées pour être les meilleures de la Condesa. Une affaire familiale qui roule!

Les glaces Roxy sont réputées pour être les meilleures de la Condesa. Une affaire familiale qui roule!

En continuant tout droit sur Michoacán en direction de Insurgentes, on arrive au parc Mexico, LE parc à la mode depuis quelques années, notamment pour les chiens de race qui promènent leur maître…

Promeneurs de chiens

Promeneurs de chiens

Les promeneurs de chiens sont particulièrement prisés, on les trouve notamment dans la Condesa, Polanco et les Lomas.

Promeneuse de chiens

Lieu de RDV, la fontaine mythique du parc Mexico.

Fontaine mythique, parque Mexico

Le parc Mexico est un lieu privilégié pour l’expression associative.

Collecte de couverture

Un ahuehuete : l’arbre sacré du Mexique. Celui-ci est un jeune adulte. L’ahuehuete est un arbre millénaire. On trouve les plus vieux ahuehuetes de Mexico à Chapultepec. En nahuatl, « ahuehuete » signifie « le vieux de l’eau », ou bien « le tambour de l’eau », « a » de « atl », l’eau en nahuatl, et « huehue » de « huehuetl », le vieux ou le tambour. Le nahuatl se lisant de droite à gauche, « ahuehuete » signifie donc « le vieux ou le tambour de l’eau ». C’est un arbre magnifique. On le retrouve abondemment représenté dans l’iconographie mésoaméricaine où il est un passeur entre les différents étages du monde, l’inframonde, la terre et le ciel (l’inframonde étant divisé en neuf niveaux et le ciel en treize niveaux). Il permet aussi la communication entre le monde des vivants et le monde des morts. Cherchez sur un moteur de recherche la tombe de Pakal, ce Ramsès mexicain. Voyez l’iconographie de la tombe. Que voyez-vous? …. un arbre.

Ahuehuete

Insurgentes : la plus grande artère de Mexico qu’elle traverse du nord au sud sur plus de 20 kilomètres. À cet endroit précis de México, Insurgentes constitue la limite entre la Condesa à l’ouest et la Roma à l’est. Quand on a compris comment fonctionne le découpage à Mexico, on a tout compris. La ligne de partage suivante en continuant vers l’est, c’est l’avenue Cuauhtemoc. De l’autre côté, la colonie « Doctores » (car toutes les noms des rues sont celles de docteurs fameux et d’hôpitaux publics tels que Hospital General). Mais aujourd’hui on n’ira pas jusque là, on s’arrêtera dans la Roma. Il faut aussi savoir que les noms des rues changent selon les colonies auxquelles elles appartiennent. Ainsi, l’avenue Sonora devient, dans la colonie Roma, San Luis Potosi. Dans la Condesa et dans la Roma, les rues portent le nom des différents états et de différentes villes du Mexique. Pratique pour apprendre la géographie du Mexique.

Insurgentes

Voici un bon exemple de laideur urbaine dont Mexico n’est pas exempt.

Coccinelle

 

Les coccinelles en devenant rares, sont devenues des oeuvres d’art. Ça me rappelle aussi la coccinelle bleue de ma maman quand j’étais petites. Autre époque.

 

MIKASA, le supermarché japonais

Voilà! On est arrivé! MIKASA, le supermarché japonais. Bien vu le nom qui sonne tout autant nahuatl que japonais et qui se réfère a ce que le Mexique a de vraiment génial : l’hospitalité. D’où « mi casa es tu casa », « ma maison est ta maison »…

 

Le thé vert - l'objet de ma convoitise - dans les rayons du supermarhcé japonais

Le thé vert – l’objet de ma convoitise – dans les rayons du supermarhcé japonais

 

Tu souhaites apprendre l’espagnol du Mexique? Tu as des bases en espagnol mais tu ne t’exprimes pas comme tu le souhaiterais?

5. Spanish_logo_boostez_vous

Nos formules Boostez-Vous Spanish Express sont des ateliers intensifs entièrement consacrés à la pratique de l’espagnol du Mexique et développés spécialement pour la communauté française de Mexico. Boostez-Vous Spanish Express propose des activités complètement inédites, dynamiques et personnalisées, un suivi tout au long de votre itinéraire de formation, des groupes réduits de 3 à 5 élèves maximum et des professeurs natifs et bilingues en français.

 

Info: direccion@cla-arte.com

FB_Boostez-Vous

Je suis originaire de la région parisienne, des Yvelines et je suis arrivée au Mexique en 2003. Aujourd'hui j'explore les thématiques éducatives, culturelles, e-learning, l'image, les métissages, la communication, les voyages, la pédagogie et les structures qui permettent d'exploiter tout le potentiel de mes projets, je suis la co-créatrice de Boostez-Vous et ambassadrice de MasQueLearning.

Author: Marion Lee

Je suis originaire de la région parisienne, des Yvelines et je suis arrivée au Mexique en 2003. Aujourd'hui j'explore les thématiques éducatives, culturelles, e-learning, l'image, les métissages, la communication, les voyages, la pédagogie et les structures qui permettent d'exploiter tout le potentiel de mes projets, je suis la co-créatrice de Boostez-Vous et ambassadrice de MasQueLearning.

Share This Post On

8 Comments

  1. Bonjour,
    Belle balade.
    Je suis allée manger au restau japonais qui ouvre les samedi et dimanche devant ce super, c’était délicieux. A recommander, mais y aller tôt car le meilleur se termine très vite.

    Post a Reply
    • En effet il y a des grillades de poisson et de viande les samedi et dimanche, ça part très très vite, c’est délicieux! Merci pour votre commentaire!

      Post a Reply
    • @LucienMex : génial ton lien! À l’époque aztèque, ça devait être vraiment magnifique. Très intéressant le projet d’Alfonso Pueblita. Il est totalement vrai que l’ahuehuete est un arbre qui a besoin de beaucoup d’eau (présente dans son nom « a » de « atl »), la sécheresse peut lui être fatale. Je me demande s’il existe une association pour la préservation des ahuehuetes dans la ville de México, à voir… Merci pour ton commentaire!

      Post a Reply
  2. Hola bis

    C’est sûr que Mexico est un vrai paradis pour les photographes ! Il y a de tout et même en prime une multitude d’ateliers photos ! Rien de tel pour s’occuper !
    Les glaces ? J’y cours mais par cette chaleur j’y cours … lentement…Merci pour le tuyau Marion.

    Post a Reply
  3. Je connais bien cette balade, super, à Mexico DF, c’est à pied qu’il faut flâner des heures, pour avoir ensuite son brevet de bon Mexicain
    Ah le parc Mexico !!!!

    Post a Reply
  4. Très bonne balade, j’ai revisité la ville et ces quartiers que je connais bien à travers de ton article. Merci.
    nb : je passerais ce week end a Mikasa (nb : d ailleurs, j avais meme pas remarqué le jeu de mot au premier abord)

    Post a Reply
  5. @Darnaud @Alex = ce qui est génial, c’est qu’il existe des milliers de mini circuits comme celui-ci. Je referai d’autres posts sur ce modèle! C’est une ballade brève, qui permet de se dégourdir les jambes, se vider la tête, prendre l’air et joindre l’utile à l’agréable en allant acheter quelque chose dont on a besoin. Quand un acte banal (acheter telle chose) devient session photo et inspiration littéraire… Est-ce pour cela que A. Breton voyait dans le Mexique LE pays du surréalisme? On comprends le décalage. Mais ici le « surréalisme » est une banalité…

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>