Découverte d’un site maya en l’état de Campeche

En bref, découverte d’un nouveau site maya

par DArnaud

site ma campeche

Décidément nous n’avons pas fini de visiter les pyramides mexicaines puisque les archéologues nationaux et internationaux travaillant avec l’INAH, Institut national d’anthropologie et d’histoire, viennent, ainsi que nous l’a appris le journal Le Monde, de découvrir une cité Maya inconnue qui a été détectée grâce à la photo aérienne. Cette cité, sur plusieurs dizaines d’hectares, a connu son apogée entre 600 et 900 après J.C. Elle avait ensuite été recouverte par la forêt, dans cet état de Campeche, fort chaud et humide, qui se trouve à l’est de Mexico, et à l’ouest de la péninsule du Yucatan. Ses découvreurs l’ont baptisée Chactun ce qui signifie « pierre grande » ou « pierre rouge »

Ce site serait l’un des plus grands des terres basses centrales, on y trouve notamment jeux de pelote et pyramides. Pour toutes précisions, il suffit de se rendre sur l’excellent site de l’INAH http://www.inah.gob.mx/   qui y consacre un article détaillé

http://www.dominique-arnaud-le-mexique-revele.com/

Journaliste à la retraite passionné par le Mexique et commençant à le connaître bien, notamment la région de Cuernavaca : j'ai plaisir à partager mes découvertes et à penser que le Mexique vaut beaucoup mieux que ce qu'on en pense parfois. J'aime bien les échanges entre ce site et le mien, vive la carte de la complémentarité !

Author: DArnaud

Journaliste à la retraite passionné par le Mexique et commençant à le connaître bien, notamment la région de Cuernavaca : j'ai plaisir à partager mes découvertes et à penser que le Mexique vaut beaucoup mieux que ce qu'on en pense parfois. J'aime bien les échanges entre ce site et le mien, vive la carte de la complémentarité !

Share This Post On

1 Comment

  1. Ces recherches accompagnees parfois seulement des découvertes d’importance très relative parfois (attention aux effets d’annonce) mettent en lumière une fois d plus l’énorme disproportion des « investissements » pour recherches au Mexique, et le Pérou. La-bas des sites entiers, déjà reconnus, ne sont pas mis a jour, ou a peine, alors que que d’autres sont à l’abandon et pilles par les touristes.
    Il semblerait que c’est beaucoup plus gratifiant de faire des recherches chez les azteco-mayas que chez les incas. Tragique.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>